Quintette pour piano et cordes de Louis-Gustave Richelot dit Simia

 

Louis-Gustave Richelot dit Simia (?) (1844-1924) est un professeur de médecine, chirurgien, gynécologue et compositeur français… quasiment inconnu.  Il a été membre et président de l’Académie de Médecine et a beaucoup publié dans la revue de médecine l’Union Medicale. Il s’est distingué pour ses nombreux écrits et travaux sur le cancer de l’utérus et l’hystérectomie.
Il a composé sous le pseudonyme de « G.R Simia ». Son catalogue contient un quintette pour piano et cordes, un quatuor à cordes, une sonate pour violon , quelques pièces vocales, pièces pour piano seul et pièces symphoniques. On en sait visiblement très peu sur ses études et vie musicales … Son professeur d’écriture était l’éminent César Franck, figure emblématique qui influencera toute une génération de musiciens.

À propos de son pseudonyme, simia signifie en latin singe ou imitateur…  Mais qui le compositeur singe-t-il? Ou alors est-ce un surnom qui lui a été donné par son entourage? Ou…?

Ce quintette en mi bémol majeur est en trois mouvements bien développés, préceptes franckistes et « scholastiques » également bien affirmés. Loin d’être remplie de lourdeurs, cette œuvre se déroule tout en finesse: richesse des idées musicales, harmonie chargée mais non brouillonne, de nombreux passages d’une beauté ineffable… Bref, ce quintette vaut largement le détour et, je pense, est lié spirituellement avec le quintette de César Franck (1879)  au niveau de la qualité d’ensemble. Il faut ajouter qu’il a remporté en 1897 le prix de de la Société des Compositeurs de musique, éminente institution de l’époque.

Le premier mouvement, en mi bémol majeur est une forme sonate classique à deux thèmes (avec cependant deux themes subsidiaires). Une introduction de 20 mesures notée Allegro Moderato égrène par petits bouts le premier thème, d’une atmosphère comtemplative vers une vers une irrésistible agitation et un grand crescendo qui  nous amènent  vers un Allegro Vivace, tempo principal de ce mouvement dans la nuance fortissimo. Le premier thème de cette mouvement est à la fois le noble, majestueux et conquérant. Affirmé avec force et conviction, en passant du quatuor à cordes au piano, la fougueuse envolée musicale débouche directement sur le deuxième thème énoncé au violoncelle. Cette deuxième thème est très intéressant. Il est en fait directement issu du thème cyclique du quintette avec piano de César Franck (cf. dernière photo de partition qui illustre l’article). C’est réalisé avec intelligence et finesse. Le mouvement est ample et développé. L’intérêt est sans cesse renouvelé. Il se conclut de façon très impressionnante: une sorte d’ivresse majestueuse et triomphante accompagnée d’une joie sans équivoque. Quelle beauté!

Le second mouvement, en do mineur, est d’un tout autre registre. Noté Andante, c’est une sarabande profonde et funèbre mais dont la gravité et la tristesse ne sont pas définitives. Le premier thème est joué une fois au piano seul puis est enrichi par l’arrivée du quatuor à cordes. Le second thème, presque céleste, joué au violon est plus empreint de nostalgie et de mystère d’un autre temps…
Magnifiquement élaboré, ce mouvement atteint des sommets d’expressivité assez remarquables et se conclut dans la paix sereine de do majeur. La douleur est là mais apaisée et tournée vers la vie.

Le dernier mouvement Presto non tanto, en mi bémol majeur, est un final d’une veine victorieuse et enjouée. Il est la parfaite synthèse des deux mouvements précédents. Forme sonate à deux themes et coda flamboyante. Le premier thème évoque les fanfares de la victoire, Le second thème , beaucoup plus lyrique, est comme le chant de l’âme, débarrassé des tristesses de la vie.

Le quintette pour quatuor à cordes et piano de Louis-Gustave Richelot dit Simia est une merveille à découvrir, et à jouer! Page instrumentalement exigeante mais dont l’efficacité de l’écriture la rend agréable à jouer. J’espère pouvoir convaincre mes collègues  ( ou d’autres 😉  ) à rendre hommage à cette belle œuvre musicale et à cet étonnant compositeur français.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s